Êtes-vous une vraie bohémienne ?

La bohémienne : entre mythe et réalité 

Aujourd’hui, être une vraie bohémienne n’a plus le sens que cela pouvait inspirer au XIXe siècle. Autrefois, on  associait le terme bohémien au vagabond ou même au charlatan. Le sens de bohémien a bien évolué depuis lors, et aujourd’hui le sens a pris un tout autre tournant. Une vie proche de la nature, une artiste, voilà ce que la vraie bohémienne incarne vraiment. 

robe longue bohème

La vie de bohème, n'est pas une vie d'ermite ! 

✌️ Une philosophie de vie : la liberté ! 

À l’origine, la tendance de la vie de bohème était de rejeter le modèle de vie de la société bourgeoise du XIXe siècle. Mais cette philosophie de vie a évolué au fil des siècles, aujourd’hui, on pourrait dire que c’est peut-être de rejeter le modèle de vie du capitaliste ?  Toutefois, les bohèmes sont avant tout à la recherche d’une vie paisible, du rejet de la pression imposée par la vie à cent à l’heure. 

Toutefois, la bohémienne n’est pas une ermite, elle ne vit pas recluse de la société, elle en fait partie intégrante mais aspire à une forme de liberté insouciante. Pour elle, le moyen de parvenir au bonheur est d’être libre. Cette liberté ne s’acquiert pas sans efforts, et il faut avant tout se défaire des artifices. C’est pour cela que le style bohémien est un style léger et fluide. Il ne faut pas se parer d’éléments lourds car la densité retient la bohémienne prisonnière d’un mode de vie auquel elle n’aspire pas. 

La philosophie de vie de la bohémienne est marquée par l’art. En effet, on retrouve dans le style de vie bohémien la pratique de diverses formes d'art : la littérature, la poésie, la sculpture, la peinture. Toutefois, les œuvres de l’art bohémien se dirigent toutes vers un mouvement artistique particulier. 

✌️ L'art pour l'art : l'art de la bohémienne par excellence 

La bohémienne est à la recherche d’un idéal artistique. Toutefois, l’art bohémien ne recherche pas l’aspect didactique, l’art bohémien n’est pas là pour apprendre à celui qui profite de l’œuvre. Il est avant tout, en histoire de l'art, le reflet de la théorie de "l'art pour l'art" attribué aux artistes du XIXᵉ siècle. Ce concept vient contrecarrer les aspirations du romantisme. L’Art pour l’art est un concept artistique qui rejette les fins moralisantes et didactiques de l’art. C’est un mouvement informel qui aspire à se suffire à lui-même.  Les écrivains comme Théophile Gautier, Edgar Allan Poe, Benjamin Constant souhaitent faire de leur art une fin en soi, c’est-à-dire de ne pas faire composer leurs œuvres d’autres propos que de leur beauté. C’est l’idée que l’art doit juste être beau et doit parler pour lui-même sans se targuer d’artifices didactiques. On peut aussi retrouver ce concept dans l’Esthétisme, un mouvement qui se développe surtout au Royaume-Uni à la fin de l'ère Victorienne. 

La bohémienne prône avant tout le retour à l’essentiel au travers de l’art. Elle est à la recherche d’une forme d’insouciance, seule moyenne, pour elle d’atteindre la liberté et donc par la suite de parvenir au bonheur. Dans cette dimension, le célèbre poème d’Arthur Rimbaud, tiré du recueil Les Cahiers de Douai, Ma Bohème, exalte cette recherche d’insouciance. Le personnage décrit, probablement Rimbaud lui-même erre les proches vides. Le champ lexical de ce poème relève du rêve et de l’indifférence et au fur et à mesure que le poème découle, le protagoniste s’emplit de détachement jusqu’à se retrouver en pleine introspection au plus proche de son cœur, qui symbolise alors qu’il est parvenu à atteindre le bonheur. 

robe bohème

La tenue bohème, un mélange de légèreté et de fluidité

Non la tenue bohème n'est pas réservée qu'aux festivals ! 🎉

Il est vrai que dans l’imaginaire collectif la tenue bohème est associée aux festivals tels que Coachella, ou le festival de Woodstock et que l'on associe la mode bohème aux collections printemps été. Il est vrai que dans les festivals on retrouve le style bohème devant toutes les stages. Entre grosses mailles, tenues faites de crochet, maxi robe et motifs ethniques, le style bohème est le style très tendance à adopter pour aller en festival. 

Mais la vraie bohème sait associer ses tenues à toutes les occasions et à toutes les saisons. Le style bohème s’inspire de bien des époques mais les dominantes de matière, de motif et de couleurs persistent d’un style bohème à un autre. Toujours favoriser la longueur, ainsi pour être une vraie bohémienne, pensez à remplir votre dressing avec une robe bohème longue, une tunique ou une blouse ample, des chemises brodées. Votre garde-robe en plus d'être au top des tendances actuelles sera une garde-robe faite de pièces décontractées

Pour les chaussures d’été, on retrouve bien souvent des inspirations grecques avec les fameuses spartiates, ces sandales à lacets fins. Pour être une vraie bohémienne, il faut privilégier des pièces oversized : une grande robe ample, une grosse veste en jean à franges. La volupté du style bohémien passe avant tout par des vêtements larges et évasés

Ensuite, pour être une vraie bohémienne, choisissez bien vos couleurs et n’ayez pas peur de les mélanger. Pour un style bohème chic optez pour une couleur qui tirent vers le pastel comme le beige ou le nude avec une petite broderie ou de la dentelle de couleur. Pensez aussi à accessoiriser la pièce maîtresse de votre tenue avec un vêtement plus coloré comme l’ocre.

bohémienne

Les activités d'une vraie bohémienne

La vie de bohème est une vie faite d’inspiration. La bohème aspire à bien des choses. Comme nous l’avons déjà évoqué, elle est en quête perpétuelle de liberté. Pour se sentir bien, la bohémienne a besoin d’être au plus proche de la nature

La bohémienne est proche de la nature, à travers son style et son mode de vie

Le style de la bohémienne, tout comme ses activités sont marquées par l’influence de la nature. Les couleurs sont elles-mêmes des couleurs issues de la nature immaculée. Le terracotta rappellent l’argile des célèbres gorges d’Antelope Canyon en Californie, le beige et le jaune pâle évoquent la chaleur du sable fin. Le kaki et toutes les teintes de vert ne sont pas sans rappeler les grandes forêts qui s’étendent en Europe ou sur le continent Américain. Les matières utilisées pour la robe bohème doivent être tendre vers des matières naturelles ou l’illusion de matières naturelles. Le coton, la soie, la fourrure, mais aussi du crochet ou du tressage pour rappeler l’artisanat ethnique. Enfin, les imprimés utilisés eux aussi évoquent la nature, entre motif floral ou motif animalier, une large gamme d'imprimés s'offrent à vous. 

Enfin, comme déjà évoqué, la vraie bohémienne est une artiste. Son art s’inspire de la nature. Pour les arts plastiques ce sont les motifs, les couleurs et les matériaux utilisés qui évoquent les paysages. Pour les arts littéraires, c’est le vocabulaire et les figures de style qui témoignent de l’attachement de la bohémienne à la nature. 

Vous l’aurez donc compris, la vraie bohémienne est avant tout quelqu’un de libre, d’inspirée et qui trouve une forme d’épanouissement dans l’art. Elle s’approche du bonheur pourvu que celui-ci soit le plus proche possible de la nature.